La Sophrologie dynamique et l'enseignement

Les expériences :

De nombreuses expériences sont faites, de l’école maternelle jusqu’à l’université, dans le public et le privé, depuis plusieurs années.
Les enseignants ou les animateurs formés qui pratiquent cette discipline avec leurs élèves le font de deux manières différentes :
- soit 3 petits exercices de 3 à 4 minutes ponctués au début, au milieu (après la partie théorique et avant les exercices) et à la fin du cours.
- soit une ½ heure voir ¾ d’heure par ½ classe en dehors des cours. Ceci étant lié à un projet éducatif en relation par exemple à une autre activité, sportive, théâtrale, de chant ou ateliers en tous genre.

Les expériences menées ici ou là concernant des projets Théâtre par exemple ont permis de constater plusieurs choses pour les élèves impliqués :
- meilleure concentration
- meilleure mémorisation
- élèves plus calmes
- élèves plus enthousiastes


Références :


Livre réalisé par un collectif d’enseignants de toute la France du Public et du Privé et de tous niveaux élaboré par le CNFETP de Lyon (Centre National de Formation de l’Enseignement Technique Privé) :
« Mieux être pour mieux apprendre » : la sophro-dynagogie au service de la pédagogie.

La sophrologie dynamique permet de se constituer un éventail de petits exercices très faciles à refaire seul lorsque le besoin s’en fait sentir, lorsque le négatif et les problèmes apparaissent quel que soit l’âge  !



Retour vers